Articles

RÉUNION DE CONCERTATION ET D'ÉCHANGES AVEC LES FEMMES SUITE A L'ANNONCE DU DIALOGUE NATIONALE

Image
En prélude au "Dialogue Social" de septembre dernier, à Yaoundé pour la paix sociale, une plateforme des organisations de la société civile  a été mise sur pied à l'effet de réfléchir et d'échanger à travers les travaux en atelier, afin de faire des propositions et des suggestions pour un retour à la paix notamment dans les zones du Nord Ouest et du Sud Ouest. Plateforme coordonnée par WILPF Cameroun, où prenaient part LUCOVIFA et d'autres ONG  camerounaises:


















HOMMAGE AUX MERES

Image
A L'OCCASION DE LA FÊTE DES MÈRES, FAIS UN COUCOU A UNE MÈRE A TRAVERS CECI:


DEBAT TELEVISE SUR LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES

Image
LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES EST UN FLÉAU SOCIAL QUI PERDURE MALGRÉ LES EFFORTS FOURNIS.
IL VA SANS DIRE QUE LES ANCIENNES MENTALITÉS PERDURENT  ET IL EST NÉCESSAIRE D'IMPLIQUER  TOUTES LES ENTITÉS DE LA SOCIÉTÉ DANS NOTRE STRATÉGIE  DE PROMOTION DE GENRE:

Tel est le sujet du débat télévisé du 17 janvier 2019 à la chaine de télévision LTM(LA Télévision du Monde), basé à Douala, au lieu dit "Immeuble Homeni".

-La présidente de LUCOVIFA, Djepang Yvonne Armande  invitée pour représenter la Délégation Régionale pour la Promotion de la Femme et de la Famille(DRMINPROFF-LT).

-Madame Ngalle de l'organisation ACAFEJ (Association Camerounaise des Femmes Juristes) 

-Un psychologue

Il est question de présenter la situation des violences faites aux femmes et aux filles dans son ensemble; les statistiques; notre stratégie d'accueil-accompagnement et les co actions; les causes des situations de récidive.
Enfin nos projections.














CHAMPIONNE POUR LA PAIX

Image
Œuvrer pour la Paix, c'est garantir un futur meilleur à notre pays!!!TOUS ENSEMBLE CONSTRUISONS LA PAIX!!!

GRANDE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DANS LES ETABLISSEMENTS DE DOUALA

Image
LES PRINCIPAUX FLÉAUX QUI GANGRÈNENT LA SOCIÉTÉ EN GÉNÉRAL, ET EN PARTICULIER LE MILIEU DES JEUNES CES DERNIÈRES ANNÉES SONT PRINCIPALEMENT: La prolifération et la consommation des drogues et des stupéfiantsles migrations informelles à risques  D'après nos expériences face à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, il en ressort que l'une des principales causes de ces violences est la consommation des drogues et des stupéfiants par les auteurs.
LUCOVIFA dans sa stratégie de lutte, s'attaque directement ou indirectement aux causes de ces violences. C'est dans cet ordre d'idées que nous avons pensés contribuer à la lutte durable contre ces deux fléaux qui sont pour la plupart à l'origine des violences faites aux femmes et aux filles et qui contribuent surtout à leur pérennité. .
Pour plus d’efficacité, LUCOVIFA s'est mise en réseau avec d'autres organisations afin que des actions concertées deviennent porteuses et pérennes.
Le réseau est…