Articles

GRANDE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DANS LES ETABLISSEMENTS DE DOUALA

Image
LES PRINCIPAUX FLÉAUX QUI GANGRÈNENT LA SOCIÉTÉ EN GÉNÉRAL, ET EN PARTICULIER LE MILIEU DES JEUNES CES DERNIÈRES ANNÉES SONT PRINCIPALEMENT: La prolifération et la consommation des drogues et des stupéfiantsles migrations informelles à risques  D'après nos expériences face à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, il en ressort que l'une des principales causes de ces violences est la consommation des drogues et des stupéfiants par les auteurs.
LUCOVIFA dans sa stratégie de lutte, s'attaque directement ou indirectement aux causes de ces violences. C'est dans cet ordre d'idées que nous avons pensés contribuer à la lutte durable contre ces deux fléaux qui sont pour la plupart à l'origine des violences faites aux femmes et aux filles et qui contribuent surtout à leur pérennité. .
Pour plus d’efficacité, LUCOVIFA s'est mise en réseau avec d'autres organisations afin que des actions concertées deviennent porteuses et pérennes.
Le réseau est…
Image
Candidature pour obtenir le Statut Consultatif auprès des Nations Unies déjà lancée pour 2018


"PASTEUR REVEILLE" ET FEMMES EN DETRESSE: VITE AU SECOURS!!!

Image
Les femmes en détresse par ignorance tombées dans le guet-apens des créateurs des églises dites réveillées

EGALITE DES SEXES ET AURONOMISATION DE LA FEMME

Image

8 MARS: QUEL BILAN POUR LES FEMMES?

Image
8 MARS 2018: FEMME, QUEL BILAN?



Aujourd’hui, la fête internationale de le Femme ne se limite plus seulement au port du pagne et du "laisser aller" dans l'alcool tel qu'on percevait dans les années antérieures.
Les femmes et filles camerounaises ont vite compris qu'il y a mieux à faire pour commémorer cette Journée dédiée à elles.
Progressivement, elles sont conscientes qu'elles sont le socle de l'émergence, la base du développement socio économique et même politique.
C'est le moment de se poser moult questions face à ces rôles:
-Qu'ai je fourni   comme effort pour faire avancer les choses dans mon entourage? -Ai je réussi? -Si oui, quels étaient mes atouts, il est nécessaire de les partager -Si non, quels étaient les obstacles? et que ferai je la prochaine année pour remédier à tout cela? vers quelle autorité ou organisation irai je pour plus de conseils?
MERVEILLEUSE FÊTE A TOUTES LES FEMMES ET FILLES DU MONDE

“L’AVENIR DE LA JEUNESSE CAMEROUNAISE FACE A LA MIGRATION CLANDESTINE”

Image